Une double étymologie rattache l'origine de cette danse à la ville de Tarente, en Italie du Sud, et à l'araignée dite tarentule dont la piqûre passait pour provoquer une agitation comparable à la danse de Saint-Gui. Devenue très populaire à Naples au début du XVIIIe siècle, influencée par le fandango espagnol, c'était une danse très vive, à 6/8, généralement accompagnée au tambour de basque. De nombreux compositeurs, de Rossini (la Danza) à Debussy (les Collines d'Anacapri), ont écrit ou introduit dans leurs œuvres des tarentelles. La musique de ballet classique a également fait grand usage de ce rythme caractéristique qui évoque irrésistiblement Naples et la Sicile.

 

La tarantelle est plutôt une danse de folklore présente dans certaines régions d'Italie comme la Sicile, la Calabre ou les Pouilles.

Mais les orchestres dans les bals ou les thés dansants jouent des marches tarantelles en accélérant progressivement le tempo.

La chorégraphie qui suit synthétise la manière de la danser en Italie et dans nos bals musette.



Choré 1 :

Les danseurs sont en ligne, les mains sur les hanches :

- croiser le pied gauche devant le pied droit dans la diagonale mur avant,
- reporter le poids du corps sur le pied droit,
- placer le pied gauche de côté à gauche du pied droit :

1-2-3

- croiser le pied droit devant le pied gauche dans la diagonale centre avant,
- reporter le poids du corps sur le pied gauche,
- placer le pied droit de côté à droite du pied gauche :

4-5-6

- croiser le pied gauche devant le pied droit dans la diagonale mur avant,
- reporter le poids du corps sur le pied droit,
- placer le pied gauche de côté à gauche du pied droit :

7-8-9

- faire un chassé avant pied droit devant le pied gauche :

1 et 2

- faire un chassé avant pied gauche devant pied droit :

3 et 4

- faire un chassé avant pied droit devant le pied gauche :

5 et 6

- faire un tour complet à droite en partant du pied gauche (PG-PD-PG-PD) ; le poids du corps est sur le pied droit :

1-2-3-4

- faire un petit saut en arrière sur le pied gauche en jetant le pied droit et en tapant des mains,
- faire un petit saut en arrière sur le pied droit en jetant le pied gauche et en tapant des mains,
- faire un petit saut en arrière sur le pied gauche en jetant le pied droit et en tapant des mains :

1-2-3

- vous posez le pied droit et vous êtes prêts à repartir !
















Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement